image

image

Traduire

9 juin 2016

Liyeng Lee




On fait parfois des rencontres qui laissent un drôle de goût.

En contrebas du chemin qui ramène de la résurgence du Vaucluse au village, des rires ... Deux jeunes femmes que j'avais d'abord prises pour des Japonaises s'amusaient à se mouiller les mains dans la rivière et à s'asperger. Le temps d'en croquer une, elles s'étaient relevées. Je suis allé m'asseoir un peu plus loin sur un banc pour aquareller de mémoire mon dessin. 

En relevant le nez, elles étaient à quelques pas, curieuses mais n'osant avancer davantage. Je leur ai fait signe d'approcher pour leur montrer le croquis. Une seconde de stupeur, d'incompréhension et puis gros éclats de rires, photos, sourires... Elles ne s'étaient rendues compte de rien. 
Je lui ai demandé d'écrire son nom en écriture de là-bas et puis d'ici. C'étaient deux Coréennes.

8 commentaires:

  1. Des rencontres qui sont le sourire d'un jour. Le croquis sera , aussi , ce souvenir .
    Belle journée Marcel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sourire d'un jour, c'est une belle formule.

      Supprimer
  2. vu dans cet esprit d'échange, çà ôte le côté intrusif et agressif qu'aurait eu une photo"sur le vif"(photo volée) par exemple.Bon week end Marcel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord. Le côté intrusif a quelque chose de malsain.

      Supprimer
  3. c'est adorable et charmant, scène bien captée ..parmi l'indifférence rencontrée de nos jours !
    bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un instantané, il faut appuyer sur le bouton au bon moment.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ces rencontres informelles et inattendues sont toujours d'une grande qualité car fraîches et spontanées.

      Supprimer

Merci de votre visite.