image

image

Traduire

27 août 2014

Rue de la Ferrée




Il existait des voies ferrées bien avant l'invention des locomotives !
Le parler local dit "rue de la Fré" ou plus simplement "la Fré". Goudronnée au départ, elle retrouve rapidement son aspect habituel de chemin pentu qui longe les jardins et descend vers les prés et le champs et un peu plus loin vers les bois. Elle rejoignait "la Vieille Voye" qu'on dit romaine et qui menait à la Mothe. Son nom témoigne d'une activité qui avait atteint son apogée au XIX ème siècle : l'extraction et la transformation du minerai de fer en métal dans de nombreuses fonderies. Les résidus vert-sombre et noirs de pierres vitrifiées et de métal qui restaient après chaque coulée étaient dispersés. Ils servaient souvent à empierrer les chemins et voies de communication (à les ferrer) d'où probablement le nom qu'on peut rattacher à la longue liste des "ferrières" qu'on trouve en France. C'était paraît-il un excellent isolant. On en mettait parfois une épaisse couche sous les planchers des rez-de-chaussée. Il n'y avait pas de fonderie à Bourmont. Il fallait donc charroyer les résidus depuis la plus proche. La chose était vraisemblablement assurée par les corvées sous l'Ancien Régime.

14 commentaires:

  1. Deux aquarelles magnifiques , mais la première est-ce une aquarelle ou une encre ? La première a l'aspect d'une carte postale ancienne .
    Ton explication est très intéressante et permet de connaître une page d'histoire en foulant le sol de cette rue.
    Belle journée Marcel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une technique que j'ai apprise l'an dernier lors d'un stage d'une journée : on fait un croquis avec un feutre très fin puis on passe un pinceau mouillé, l'encre se dilue et se répand. Faut juste la contrôler.

      Supprimer
  2. ce style de porte d'entrée de champs ou autre,j'adore aussi en aquarelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime les portes. On les remarque rarement et pourtant elles ouvrent sur l'inconnu.

      Supprimer
  3. Superbe composition, travail d'expression remarquable, tout en finesse et élégance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, du coup, je me sens tout confus une fois !!!

      Supprimer
  4. c'est passionnant...merci pour tous ces renseignements!
    j'adore ce dessin qui allie avec bonheur le noir et blanc façon "rétro" et l'aquarelle du muret et du portillon vers d'autres horizons

    yahoo continue à me signaler tes articles avec une journée d e retard mais çà n'empêchera pas la terre d e tourner
    bonne suite^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment se fait-ce cette journée de retard ? Des noeuds dans les fils, des tuyauteries bouchées, des connecteurs qui déconnectent, des avertisseurs fatigués, mous du genou ??

      Supprimer
  5. bonjour,
    Encore une jolie peinture illustrée d'une petite information historique qui m'a permis d'aprendre quelque chose.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Alors, ça, c'est du solide mon bon Monsieur !
    Jolie composition bucolique.

    RépondreSupprimer
  7. Passionnant ! On se réjouit les yeux et on apprend des choses. M'aime beaucoup tes illustrations ! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amande et merci pour tes commentaires encourageants. Beau dimanche à toi.

      Supprimer

Merci de votre visite.